Claire Francisci – Exclusive interview

By 24 mars 2018 avril 1st, 2018 Chronicles, Pole & Me World

Claire Francisci – Interview exclusive

By 24 mars 2018 avril 1st, 2018 Chroniques, Le monde Pole & Me
Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Hi everyone !

We continue our series of interviews with our Pole & Me Fairies !

Together we’ll discoure the Universe of beautiful Claire Francisci, ex professional dancer, artist and owner of the studio Pole Spirit Paris. If you think that it’s difficult to be a studio owner, pole teacher, athlete, mom and at the same time manage to travel and participate in the shows, just read the interview. 😉

Claire Francisci, pole dancer, owner of Pole Spirit Paris studio

Nom :  Claire Francisci

Age :  41 years

Vient de : France

Métier :  pole dancer, athlete, pole teacher

Can you tell us some words about you?

I have 3 children, triplets who are now 12 and a half years old. I always wanted to be a dancer, I did a conservatory in sport-studies and danced, among others, Crazy Horse for 6 years before I started pole dancing.

When and how did you start pole dancing?

I discovered pole quite late, I already had my kids and a dancing career behind me. It was a real 2nd wind for my professional life and my life in general.

What is your pole story?

I started because I felt a little curiosity, I liked it right away but I was not brave enough to hurt myself … I took 2 years to really get started. It was 7 years ago.

Did teaching become your full time job? Or you have a regular job?

I have no other job than pole dance now. Teaching plays an important role, especially in my school “Pole Spirit Paris” but also in workshops in other studios. I also participate in TV shows and competitions on a regular basis. I was, for example, pole performer for the “Mugler Follies” Show at the Comedia in Paris.

So you have your own studio? Can you tell some words about your experience as a teacher and studio owner?

I decided to set up my own studio, a bit on a whim. I knew it would be a lot of work and sacrifices, but I am passionate and don’t regret that I’ve got in this adventure. I don’t get tired of meeting my students and sharing my passion day after day for almost 4 years.

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci –  Photo credits Annie Photographies

Where do find inspiration?

Looking at others, mostly on Instagram. I also go very regularly at the shows, it’s a great source of inspiration.

You have such a perfect shape. Do you want something special? Maybe a special diet?

Perfect, certainly not! But thanks for the compliment. I have no special diet, I am a gourmand, surrounded by convivial people and I follow the movement! I think it’s the exercise that keeps me in shape, and when I stop, I feel it right away … I imagine that the balance between moments of relaxation and work is automatic. On weekdays, I am very busy, so I don’t need to pay attention, I just don’t have time for any excesses.

What about special exercises? Do you have a special program?

I worked with a contortionist some time. Today I work my flexibility mainly during my stretching classes with the students. I do nothing but pole trainings.

I know you’re a mom of 3 kids. How do you manage to combine teaching, traveling and being a mom?

It’s not always easy to manage everything, you have to be organized. Sometimes I have the feeling of missing some things, having to sacrifice a bit on both sides, but my children are proud of me (at least that’s what they tell me) and it’s our reward, to them and to me. I travel a lot but I arrange my planning to spend time with them outside of the everyday speedy life that is quite stressful for everyone.

Claire Francisci, pole dancer

Claire Francisci –  Gala des Champions, Paris – Photo credits Franck Col

What attracts you in pole dancing?

What attracts me in pole dance is the constantly renewed challenge of surpassing myself. It’s a combination of art and sport, strength and grace … at least that’s what I aspire to.

Did you practice other sports before pole dancing?

I was a professional dancer, it has always been my only job. I also taught ballet a little, I have a state diploma. I practiced some indoor sports.

And now, do you practice other disciplines? 

Today I practice only  pole dance. I would like to continue classical dance lessons but I don’t have enough time.

Can you give us an example of you weeks’ activities / trainings?

Generally I prepare my classes on Friday for the following week, sometimes on Mondays. I give private lessons during the day and groups in the evening and some afternoons. On Tuesdays and Wednesdays, in addition to classes, I try to work on my choreography. At the moment I am preparing a TV show in which I am invited to participate from time to time. This is a great chance, I am aware of it.

I try to do nothing on weekends, I manage to do so when I do not have any internships, shows or open doors day with students … in this case I do not do any sport.

How did you manage to find your own style? How do you work to make your flow so smooth?

Thank you ☺ I have never looked for my style, I try to take pleasure, to do things as “clean” as possible. I must admit that I am very rarely satisfied. But the public inspires  me and makes me continue despite the difficulties. My dancing experience probably influence my choreographic and artistic choices.

You have participated in different competitions. How many? Do you enjoy competing? What does it give to you?

I do not know exactly in how many competitions I participated … a dozen I would say? I don’t particularly have the spirit of competition, I always participated mostly to be on stage. Obviously, winning is a great reward but it has never been a goal in itself. Today I want more shows than competitions and even if I miss it already (the last one goes back to 5 months), I do not have the project to compete soon.

You’ve Got Got Talent show in Italy. How was this experience and what did you feel when you became the winner?

I agreed to participate in “France Has an Incredible Talent” the year I opened the studio, I thought it would give visibility to my project. Just after that, I was also offered to participate in the show “Tu Si Que Vales” in Italy and step by step, without really realizing it, I continued the adventure up to the victory. These are experiences that have given me a lot, professionally and personally. I learned to work in emergency (which is not in my nature), to create a performance sometimes in a few days.

It’s always a pleasure to receive the encouragement of people from outside of the pole community and a pride to present pole dance to a wider audience. I like the idea of ​​surprising and I try to show that the pole has many facets, sometimes far from the idea that some people could have.

Winning made me particularly happy to discover that this audience could be touched by our art.

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci – Photo credits Florence Gallez

How do you manage to stay motivated?

I never lose motivation for teaching. With the students, I always have the desire to share, despite the tiredness or problems.

For me, it’s something different. Motivation is a mystery … it disappears to reappear … there are days when I wonder why I inflict it to myself, while I do not feel like doing what I do. It can appear thanks to a nice message that boosts or just a better day that gives the strength to try new things.

Do you have any favorite pole dancers that you follow for inspiration?

There are so many! But it’s not necessarily the most talented that inspire me the most … But to name just two, I’m particularly admirative of the work and artistic personalities of Anastasia Skukhtorova and Marion Crampe.

Do you have a pole dream?

To be pole dancer, you must have only dreams … which are realized every day when we do the job we love. I have no particular dream in terms of success, except to live and make my passion live as long as possible.

You’re now one of the Pole & Me fairies. What did you make to accept our partnership offer? Are you satisfied with it? What do you think about Pole & Me clothes?

I accepted the partnership with “Pole & Me” because I find the clothes very comfortable, which is important to me. I am completely satisfied with the design, the adjusted cuts and the qualitative materials. It is a pleasure to wear these outfits and an honor to represent them.

Long life to Pole & Me! 😉

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci in her studio Pole Spirit Paris

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Salut tout le monde !

Et on continue notre série d’interviews avec nos Pole & Me Fairies !

Ensemble, nous allons découvrir l’univers de la belle Claire Francisci, ex-danceuse professionnelle, artiste et propriétaire du studio Pole Spirit à Paris. Si vous croyez qu’il est difficile d’être à la fois gérant d’un studio, prof de pole, athlète, maman de triplés et en plus voyager et participer dans des shows, lisez cette interview. 😉

Claire Francisci, pole dancer, owner of Pole Spirit Paris studio

Nom :  Claire Francisci

Age :  41 ans

Vient de : France

Métier :  pole dancer, athlète, professeur de pole

Dis nous quelques mots à propos de toi.

J’ai 3 enfants, des triplés qui ont maintenant 12 ans et demi. J’ai toujours voulu être danseuse, j’ai fait un conservatoire en sport-études et dansé, entre autres, au Crazy Horse pendant 6 ans avant de me diriger vers la pole dance.

Quand est-ce que tu as commencé la pole dance?

J’ai découvert la pole tard, j’avais déjà mes enfants et une carrière de danseuse derrière moi. Ça a été un véritable 2e souffle pour ma vie professionnelle et ma vie en général.

Quelle est ton histoire de pole? 

J’ai commencé un peu par curiosité, ça m’a plu tout de suite mais je n’étais pas asssez courageuse pour me faire mal…j’ai mis 2 bonnes années à me lancer vraiment. C’était il y a 7 ans.

Est-ce que l’enseignement est devenu ton job à temps plein ou tu as un travail « normal »?

Je n’ai pas d’autre métier que la pole dance. L’enseignement y tient une place importante, notamment au sein de mon école « Pole Spirit Paris » mais également en workshops dans d’autres studios. Je participe également à des shows TV et compétitions de façon très régulière. J’ai été, par exemple, pole performer pour le Show « Mugler Follies » au Comédia à Paris.

Est-ce que tu peux dire quelques mots à propos de ton expérience en tant que professeur et propriétaire d’un studio de pole?

J’ai voulu monter mon propre studio, un peu sur un coup de tête. Je savais que ce serait beaucoup de travail et de sacrifices, mais je suis passionnée et ne regrette pas de m’être lancée dans cette aventure. Je ne me lasse pas de retrouver mes élèves et de partager ma passion jour après jour depuis bientôt 4 ans.

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci –  Photo credits Annie Photographies

Où est-ce que tu trouves de l’inspiration?

En regardant les autres, sur Instagram le plus souvent. Je vais aussi très régulièrement au spectacle, c’est une grande source d’inspiration.

Tu as un corps parfait. Comment tu réussis à être aussi svelte? Peut-être un régime particulier?

Parfait, certainement pas ! Mais merci pour le compliment. Je n’ai aucun régime particulier, je suis très gourmande, entourée de bons vivants et je suis le mouvement ! Je pense que c’est l’exercice qui maintient en forme, d’ailleurs quand j’arrête, je le sens tout de suite… j’imagine que la balance entre les moments de relâche et le travail s’équilibre toute seule. En semaine, je suis très occupée, pas besoin de faire attention, je n’ai tout simplement pas de temps pour les excès.

Tu fais peut-être des exercices spécifiques ? Ou tu fais seulement de la pole?

J’ai travaillé avec une contortioniste quelques temps. Aujourdh’ui je travaille ma souplesse principalement pendant mes cours de stretching, avec les élèves. Je ne fais rien d’autre que les trainings de pole.

Je sais que tu as 3 enfants. Comment t’arrives à combiner l’enseignement, les voyages et le fait d’être maman?

Ce n’est pas toujours facile de tout gérer, il faut être organisée. J’ai parfois le sentiment de passer à côté de certaines choses, de devoir sacrifier un peu des deux côtés, mais mes enfants sont fiers de moi (en tous cas ils me le disent) et c’est notre récompense, à eux et à moi. Je voyage beaucoup mais je m’arrange pour passer aussi du temps avec eux en dehors du quotidien qui est à 100 à l’heure donc assez stressant pour tous.

Claire Francisci, pole dancer

Claire Francisci –  Gala des Champions, Paris – Photo credits Franck Col

Qu’est-ce qui t’attire en pole dance ?

Ce qui m’attire dans la pole dance, c’est le challenge sans cesse renouvelé de se dépasser. C’est l’alliance de l’art et du sport, de la force et de la grâce…du moins c’est ce à quoi j’aspire.

As-tu pratiqué d’autres sports avant la pole ? 

J’ai été danseuse professionnelle, ça a toujours été mon seul métier. J’ai également un peu enseigné la danse classique, je suis diplomée d’Etat. J’ai pratiqué quelques temps le sport en salle.

Et maintenant?

Aujourd’hui je pratique uniquement la pole dance. J’aimerais continuer les cours de danse classique mais le temps me manque.

Est-ce que tu peux donner un exemple de ton emploi du temps de la semaine ?

Généralement je prépare mes cours le vendredi pour la semaine suivante, parfois le lundi. Je donne des cours particuliers en journée et collectifs en soirée et certains midis. Les mardis et mercredis, en plus des cours, j’essaie de travailler ma ou mes chorégraphies. En ce moment je prépare un show TV auquel on m’invite à participer de temps en temps. Depuis que j’ai commencé, j’ai toujours une échéance à venir, sans avoir eu besoin de démarcher. C’est une grande chance, j’en suis consciente.

J’essaie de ne rien faire les week-ends, j’y parviens quand je n’ai pas de stages, spectacles ou portes ouvertes avec les élèves…dans ce cas je ne fais aucun sport.

Comment as-tu réussi à trouver ton propre style ? Qu’est-ce que t’as fait pour le rendre aussi fluide ?

Merci ☺ Je n’ai jamais cherché mon style, j’essaie de prendre du plaisir, de faire les choses le plus « proprement » possible. Je ne suis que très rarement satisfaite, je dois avouer. Mais le public me porte et me donne envie de continuer malgré les difficultés. Mon expérience de danseuse joue probablement dans mes choix chorégraphiques et artistiques.

Tu as participé dans de nombreuses compétitions. Combien ? Qu’est-ce que t’apporte le fait de participer aux compétitions?

Je ne sais pas exactement à combien de compétitions j’ai participé… une petite dizaine je dirais? Je n’ai pas particulièrement l’esprit de competition, j’ai toujours participé pour être sur scène. Evidemment, gagner est une formidable recompense mais ça n’a jamais été un but en soi. Aujourd’hui j’ai davantage envie de spectacle que de compétition et même si ça me manque déjà (la dernière remonte à 5 mois), je n’ai pas le projet de concourir prochainement.

Tu as aussi participé et gagné un show Incroyable Talent en Italie. Comment tu t’es sentie quand tu as gagné le show?

J’ai accepté de participer à « La France a un Incroyable Talent » l’année où j’ai ouvert le studio, je pensais que ça donnerait une visibilité à mon projet. Dans la foulée, on m’a également proposé à participer à l’émission « tu Si Que Vales » en Italie et étape après étape, sans vraiment m’en rendre compte, j’ai poursuivi l’aventure jusqu’à la victoire. Ce sont des expériences qui m’ont beaucoup apporté, professionnellement et personnellement. J’ai appris notamment à travailler dans l’urgence (ce qui n’est pas dans ma nature), à monter un numéro parfois en quelques jours.

C’est toujours un plaisir de recevoir les encouragements de personnes étrangères à ce milieu et une fierté de présenter la pole à un public plus large. J’aime l’idée de surprendre et j’essaie de montrer que la pole a de nombreuses facettes, parfois éloignées de l’idée que certains pouvaient en avoir.

Gagner m’a rendue particulièrement heureuse de découvrir que ce public pouvait être touché par notre art.

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci – Photo credits Florence Gallez

Comment est-ce que tu arrives à rester motivée ?

Je ne perds jamais la motivation pour l’enseignement. Avec les élèves, j’ai toujours le désir de partager, malgré la fatigue ou les contrariétés.

Pour moi, c’est autre chose. La motivation est un mystère…elle disparait pour réapparaitre…il y a des jours où je me demande pour quoi je m’inflige ça, où je n’ai pas envie. Ça peut se jouer sur un message gentil qui booste ou tout simplement un jour de meilleure forme qui donne la force d’essayer de nouvelles choses.

Est-ce que tu as des pole danceurs préférés qui t’inspirent ? 

Il y en a tellement! Mais ce ne sont pas forcément les plus talentueuses qui m’inspirent le plus… pour n’en citer que 2, je suis particulièrement admirative du travail et des personnalités artistiques d’Anastasia Skukhtorova et de Marion Crampe.

Est-ce que tu as un rêve polesque ?

Pour être pole dancer, il faut n’avoir que des rêves…qui se réalisent chaque jour quand on fait le métier qu’on aime. Je n’ai pas de rêve particulier en terme de réussite, si ce n’est de vivre et faire vivre ma passion le plus longtemps possible.

Tu es une de nos Pole & Me fairies. qu’est-ce qui t’a poussé à accepter le partenariat avec la marque ? Est-ce que tu es satisfaite ? Qu’est-ce que tu penses des vêtements Pole & Me ?

Jai accepté le partenariat avec « Pole and Me » parce que je trouve les vêtements très confortables, ce qui est primordial à mes yeux. Je suis tout à fait satisfaite du design, des coupes ajustées et des matières qualitatives. C’est un plaisir de porter ces tenues et un honneur de les représenter.

Longue vie à « Pole and Me ! » 😉

Claire Francisci, pole dancer, Owner of Pole Spirit Paris

Claire Francisci dans son studio Pole Spirit Paris

Antonina Falco

Author Antonina Falco

More posts by Antonina Falco

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :