was successfully added to your cart.

Lorenza Perrone : Interview Exclusive

Quand je cherchais de nouveaux partenaires pour notre programme Pole & Me Fairies, Olga m’a conseillé de regarder le profil Instagram de Lorenza Perrone. Wow! J’ai été conquise par son style unique, son esprit créatif, la beauté de ses mouvements et ses combos inspirants sans fin! Bien évidemment, je voulais collaborer avec une fille si talentueuse! Et j’ai été vraiment heureuse quand elle a accepté!

Et c’est avec elle qu’on commence notre nouveau projet Fairy. Nous allons filmer une petite vidéo d’un duo avec Olga + chacune de nos fées (vous trouverez la vidéo avec Lorenza dans le corps de ce billet) et publier une interview exclusive avec chacune de ces filles incroyables. Aujourd’hui, nous commençons avec Lorenza, une fille pleine de surprises. Lisez jusqu’au bout, c’est super intéressant!

C’est parti!

Nom : Lorenza Perrone

Age : 24 ans

Vient de : Rome, Italie

Métier : pole dancer, professeur de pole

• Quand et comment as-tu commencé la pole dance? Quelle est ton histoire de pole?

J’ai commencé la pole dance il y a 6 ans, quand j’avais 18 ans à la fin du lycée. Auparavant, j’avais l’habitude de danser dans une compagnie avec ma meilleure amie, puis on a toutes les deux arrêté de faire du sport pendant 5 ans. Mais nous nous sommes promis l’une à l’autre que nous danserions toujours ensemble. Nous étions alors en train d’étudier et de sortir avec des amis et de faire toutes les choses folles que tu fais au lycée. Ensuite, je suis allé à l’Université. Ma meilleure amie a eu un flyer du studio Vertical Dolls ici à Rome. On y est allé et je suis tombée amoureuse de la pole. Au début, je disais: « Non, je ne viendrai pas. Je suis timide, je ne vais pas me déshabiller et danser autour de la pole ». Et quand nous sommes arrivées, nous nous sommes vraiment amusées.

• Comment est-ce que tu as commencé à enseigner?

J’ai commencé à enseigner dans le même studio et j’ai beaucoup aimé. Je savais que l’université n’était pas pour moi. J’ai toujours dansé mais je ne savais pas que ça pouvait devenir une part de mon travail, que j’apprécie et où je peux m’exprimer. J’ai donc commencé à le voir sous un autre angle. Peut-être pourrait-il devenir mon avenir? En fait, je ne sais toujours pas si c’est mon avenir mais c’est mon présent. J’aime enseigner, cela me donne beaucoup de satisfaction.

• Quand est-ce que tu as ouvert ton propre studio?

Après 3 ans d’enseignement, j’ai ouvert mon propre studio avec ma soeur Eugenia et mon beau-frère Mattia. L’ouverture d’un studio n’était définitivement pas dans notre programme mais c’était une belle occasion qui c’est offerte à nous. )) Maintenant, on donne tous les trois des cours ici, au Monkey Lab Aerial Studio.

• Qu’est-ce qui t’attire dans la pole dance?

Des possibilités infinies! Dans la pole dance, il n’y a pas de normes. En fait, il y en a, mais on peut les casser pour créer quelque chose de nouveau. Je n’aime pas les règles, je n’aime pas les codes. Ici je peux m’exprimer librement.

• Est-ce que tu as un style préféré?

Oui, certainement, j’aime des mouvements fluides et près du sol comme un floorwork à mi-hauteur de la pole. C’est génial, tu peux faire des combos sans fin et tu as vraiment le sentiment de voler. En fait, c’est un cliché de dire que, si tu veux voler, tu dois monter haut sur la barre. Et juste parce que je n’aime pas les règles, je reste en bas … Si les autres montent, je vais descendre, s’ils descendent, je monterai … Juste pour briser les règles. ))))

• Tu pratiques d’autres sports (capoeira, crossfit, escalade), est-ce que ça t’aide dans ta performance de pole dance?

Bien sûr, cela m’aide de plusieurs façons. D’un côté dans l’aspect physique de la pole dance, car si on pratique différentes disciplines, notre corps est plus équilibré.  On se blesse souvent quand on fait toujours la même chose. Mais si on diversifie les mouvements, cela nous aide à rester en bonne santé. Et puis j’ai vraiment besoin de trouver de l’inspiration quelque part ailleurs.Je m’ennuie facilement, donc je ne peux pas faire une seule chose. Je ne peux pas danser sur la même chanson pendant trois mois, comme pour une compétition. Je dois donc m’inspirer de quelque chose d’autre. C’est pourquoi je m’inspire d’autres formes de mouvement, des promenades dans les rues, des couleurs, de la musique, des formes… Et puis je peux mélanger, par exemple, les techniques de la capoeira avec les mouvements de la pole dance, ils sont si similaires. J’aime mélanger les choses.

Crédit photo : Stefano Roscetti

• Alors, la capoeira pour le mouvement, l’escalade pour l’équilibre et la position du corps dans l’espace, le crossfit pour les muscles, Est-ce que tu fais d’autre chose?

Des fois je prends des cours de floorwork. C’est trop cool. Le sol n’est qu’un autre outil et je peux donc me déplacer horizontalement. Je peux faire les mêmes choses que je fais verticalement.

• Ton style est vraiment différent. Comment est-ce que tu as réussi à trouver ton propre style?

Il faut simplement passer du temps à faire du freestyle. Faire des choses faciles peut vraiment aider à trouver son propre style. Les choses difficiles vous obligent à utiliser la technique. En revanche, les choses plus faciles vous permettent de vous détendre un peu et d’aller avec la musique. Donc, les choses les plus simples vous aident à faire de la recherche, à sentir vous, votre corps et à vous déplacer à votre façon. Ensuite, vous pouvez travailler sur des choses plus difficiles.

• Aujourd’hui, les pole danceuses et pole danceurs recherchent la meilleure performance. Est-ce que tu fais quelque chose de spécial pour rester en forme : régime spécial, exercices physiques, programme de musculation?

Je ne suis pas de régime alimentaire. Ma mère nous a toujours fait manger sain, donc je n’ai pas besoin de malbouffe (j’en mange parfois). En fait, je mange juste quand j’ai faim. Et mon programme d’entrainements est souvent déconnecté de la pole. Si je compte les heures que je passe sur la pole, c’est moins que le temps que je consacre aux autres activités.

• Peux-tu nous donner un exemple de tes activités de la semaine?

Cela dépend de si je veux m’entraîner sur la barre ou non. Mais habituellement, au moins 3 jours par semaine, je fais de la pole, 2-3 heures par jour. Mais si je ne suis pas d’humeur, il m’arrive de ne pas toucher la pole pendant deux semaines, pour mes entrainements personnels, en dehors des trainings pour mes cours. 2 à 3 fois par semaine, je fais de la capoeira, 2 jours d’entrainement fonctionnel et un peu d’escalade de temps en temps. En général, je m’entraîne au moins 2 heures par jour.

• Quel programme! As-tu des jours de repos?

Non … Peut-être le dimanche. J’aime passer mon temps dehors à , dans la nature avec mon copain. Mais j’aime passer mon temps activement : par exemple en faisant de la marche.

• Tu n’as jamais participé à des compétitions. Pourquoi?

En réalité, il y a longtemps, j’ai participé à une compétition. J’ai oublié ma chorée et j’ai fait un freestyle. C’était vraiment une expérience choquante. Je veux dire, j’ai travaillé beaucoup, j’ai passé des heures et des heures à créer cette chorée, et puis en une seconde, tout s’est envolé. J’ai été déçue de moi-même. Mais en même temps, je me suis rendue compte que je n’aime vraiment pas les compétitions. La pole , c’est comme une conversation avec moi même et je pense que je n’aime pas vraiment impliquer d’autres personnes dans cette conversation. Alors je suis peut-être un peu autiste. ))) Et je ne trouve pas de satisfaction dans la performance. Je n’aime pas me regarder moi-même, j’aime juste ressentir le flow. Donc oui, ce n’est que ma pole, moi et ma caméra, car il est très important de travailler sur le plan esthétique. De cette façon, tu peux regarder tes vidéos et, même si tu ne les aimes pas, tu peux améliorer certaines choses.

• Comment est-ce que tu arrives à rester motivée?

En faisant d’autres choses. Et la musique est aussi l’une de mes inspirations les plus importantes. Donc, si j’écoute une nouvelle chanson, j’ai vraiment besoin de danser sur elle. Et puis, mes élèves sont ma grande motivation. J’ai deux types d’entrainements de pole dance: un pour moi et un pour mes élèves. Si je ne m’entraine pas pour eux, je ne peux pas leur donner quelque chose de nouveau. Donc, ils me motivent beaucoup.

• Est-ce que tu as des pole danseurs préférés que tu suis pour l’inspiration?

Oui, Michelle Stanek, je l’aime beaucoup. Elle est comme ma pole maman. J’ai eu la certification Expert avec elle et donc elle était ma première véritable enseignante. Elle m’a appris non seulement à faire de la pole danse, mais aussi à l’enseigner. Grâce à elle, je vois quel genre de professeur je veux être. Et puis, il y en a plein d’autres : Marlo, Steven, Oona, Natalia Tatarintseva (j’adore ses jambes!), Phoenix Kazree, j’ai une énorme liste de personnes qui m’inspirent! Beaucoup de pole danseurs sont une source d’inspiration, même ceux et celles qui ne sont pas connus. Aujourd’hui, il y a plein de vidéos que vous pouvez regarder sur Instagram ou Facebook ou Youtube et trouver beaucoup d’inspiration même dans des spins tous simples ou de jolies formes.

• Est-ce que tu as un rêve polesque?

Être élève plus souvent. )))

Crédit photo : Erredieffe

• Tu es maintenant une des partenaires de Pole & Me, notre Pole & Me Fairy. Qu’est-ce qui t’a poussé à accepter notre offre de partenariat? Est-ce que tu es satisfaite de cette collaboration? Que penses-tu de nos vêtements après les avoir testé?

J’adore vos vêtements. Ma mère ne m’a toujours acheté que des vêtements bien conçus. J’aime donc des vêtements bien coupés et de beaux tissus. Chez Pole & Me, même le petit sac d’emballage est tellement cool. Même les détails montrent que c’est de la très bonne qualité. Et je sens que les gens ont travaillé vraiment là-dessus. J’ai accepté parce que j’ai vu la forme sur quelqu’un d’autre. Je ne peux pas porter tout et n’importe quoi.  J’essaye de choisir des tops avec un bon maintien. J’ai vu que vos tops avaient des coques de soutien-gorge à l’intérieur, c’est génial.

Et je trouve que notre échange est équilibré: c’est bien pour nous de collaborer avec une marque, ça donne beaucoup de satisfaction de voir que notre travail est apprécié. Et puis je suis vraiment conditionnée par ce que je porte et ce que je fais dans mes entrainements. Vos vêtements me rendent vraiment sportive et me font me sentir forte. Je porte souvent des vêtements larges et parfois cela me rend paresseuse. Quand je porte vos tenues, ça me pousse à faire des choses plus difficiles. Ma tenue préférée est la verte (Coquette). Elle est vraiment sympa, je n’ai jamais vu ça. Elle donne l’impression d’être d’une seule pièce grâce à la ceinture qui donne l’impression que les deux pièces sont connectées, c’est cool.

 

Conclusion

Comme vous le voyer, non seulement elle est vraiment une personne créative mais elle vous donne aussi des astuces pour trouver votre propre style, où trouver de l’inspiration et plus encore. Son histoire est inspirante, n’est-ce pas? J’espère que vous avez apprécié la lecture. Suivez Lorenza sur Facebook et sur Instagram et aimez et partagez son interview!

Antonina Falco

Author Antonina Falco

More posts by Antonina Falco

Join the discussion One Comment

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :